Lancement du chantier Fibre Optique sur le territoire français pour 2010. 

Yves Le Mouël

 dans INFO & ACTUALITE DU SECTEUR DE L'ELECTRICITE Expert_Yves_Le_Mouel

Directeur Général

Fédération Française des Télécoms

Le déploiement de la fibre optique est un chantier majeur des dix prochaines années, pour notre pays et pour notre développement économique. En effet, la croissance du numérique pour l’économie nationale est source d’un quart de la croissance européenne, avec des investissements qui sont doublement productifs, par eux-mêmes et par leur contribution à la compétitivité des autres secteurs économiques. Dans les conclusions des Etats Généraux de l’Industrie, le Président de la République a, par ailleurs, identifié le numérique comme la première des filières porteuses des emplois de demain.

Le déploiement d’un réseau de nouvelle génération en fibre optique, à l’usage de tous les français, pour succéder au réseau de cuivre constitue un véritable saut quantique industriel qui nécessitera un investissement de plusieurs dizaines de milliards d’euros sur la prochaine décennie (40 milliards, selon certaines estimations). Il ouvre également des perspectives insoupçonnées en termes d’usages. Il ne se réalisera que si l’ensemble de la chaîne, dans un contexte sécurisé, s’investit pour amener la fibre optique jusque dans le foyer. L’enjeu majeur est ainsi aujourd’hui de couvrir 70 % de la population par des réseaux à très haut débit d’ici 2020, selon les objectifs du gouvernement.

La réglementation

La décision du 22 décembre 2009 de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) s’inscrit comme une étape importante pour le déploiement de la fibre optique. Ce texte clarifie notamment la définition des zones très denses où sera déployé, dans une première phase, le réseau en fibre optique jusqu’à l’abonné.

Ces zones très denses correspondent à des unités urbaines définies au sein de pôles urbains de plus de 250 000 habitants et denses (proportion d’immeubles de plus de 12 logements supérieure à 20 % voire 50 % pour les communes situées en périphérie de zone). Cela correspond à 148 communes et plus de 5,5 millions de foyers. Les modalités de déploiement dans les autres zones font actuellement l’objet d’analyses et d’études spécifiques, tant elles recouvrent un enjeu d’attractivité essentiel pour tous les territoires.

Une réalité chiffrée

En France et en Europe, la tendance actuelle est au développement massif des réseaux très haut débit en fibre optique. Avec 2,5 millions d’abonnés en Europe, l’augmentation du taux de pénétration se poursuit et notamment en France, l’un des pays européens leaders en la matière. L’observatoire de l’ARCEP estime à 290 000 le nombre d’abonnements très haut débit au 31 décembre 2009. Le nombre total d’immeubles équipés en fibre optique jusqu’à l’abonné et raccordé au réseau d’au moins un opérateur s’élevait à plus de 40 000 à la même date, soit une progression de 11 % par rapport au 30 septembre 2009. 

La filière se mobilise

Pour soutenir cette dynamique, les organisations professionnelles françaises du secteur des TIC (technologies de l’information et de la communication) se sont mobilisées depuis le début 2009. Elles contribuent à faire de l’enjeu national du déploiement de la fibre un succès technique et économique pour nos concitoyens et pour la France. À cet effet, elles ont créé une plateforme de travail partagée et ouverte, nommée « Objectif Fibre ». Ces organisations ont travaillé sur trois enjeux : la normalisation, la formation et l’information des acteurs.

Normalisation
L’installation de la fibre optique doit respecter un cadre normalisé de nature à faciliter l’industrialisation du déploiement. Il s’agit de s’assurer que les travaux réglementaires prennent bien en compte les normes déjà existantes dans le bâtiment, notamment celles concernant les règles d’installation dans la colonne montante et le logement (réseaux résidentiels). Il convient également d’identifier le plus tôt possible les domaines dans lesquels la normalisation est encore inexistante, incomplète, ou inadaptée et d’agir en conséquence. 

Formation
La fibre optique est un produit technologique qui nécessite une formation accrue de la filière, notamment dans son installation, afin que les promesses en qualité et en débit soient tenues. La pose de la fibre optique passera en grande partie par les entreprises du génie électrique qu’il convient désormais de former massivement et rapidement. La plateforme commune de travail a déjà permis de définir des formations-types et les compétences nécessaires aux différents profils de techniciens installateurs. Elle entend désormais agir sur la diffusion rapide de ces compétences grâce à la mise en place de filières de formations initiale et continue des professionnels.

Information
Les débats des derniers mois autour de la fibre optique ont créé à la fois une attente et une certaine confusion. Il est donc apparu nécessaire aux organisations professionnelles de définir en commun une information neutre, objective et partagée pour les différents acteurs indispensables au bon déploiement de la fibre optique : syndics de copropriétés, promoteurs, acteurs du bâtiment, installateurs, etc. Cette action d’information sera portée et relayée par Promotelec vers l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur en relation avec les futurs utilisateurs.

Autour de ces trois dimensions majeures et structurantes, la filière  va poursuivre sa mobilisation pour s’assurer du succès du déploiement de la fibre optique en France qui renforcera la compétitivité de notre économie, aussi bien par ses travaux d’installation, que par l’innovation dans les services et les usages permis par le très haut débit, sans oublier la production industrielle. Il est en effet utile de rappeler que 50% de la production européenne de fibre optique est encore réalisée en France. Le développement d’un marché national fort et ambitieux permettra donc de renforcer ce pôle d’excellence français.

Yves Le Mouël

Expert_Yves_Le_Mouel dans INFO & ACTUALITE DU SECTEUR DE L'ELECTRICITE

Directeur Général

Fédération Française des Télécoms


La Fédération Française des Télécoms a pour objet de promouvoir le développement des communications électroniques et des entreprises du secteur, en favorisant l’innovation, l’emploi et la qualité du service rendu aux clients.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

    • Album : hotels
      <b>chambrehotelrenove.jpg</b> <br />
  • Commentaires récents

    • août 2010
      L Ma Me J V S D
      « mar   déc »
       1
      2345678
      9101112131415
      16171819202122
      23242526272829
      3031  
    • Visiteurs

      Il y a 1 visiteur en ligne
    • DETELEC

    S.D.E France |
    ANTOINE PIYA |
    Pourquoi ACN ? |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jevendici
    | AFAIR conseils
    | Aerospace-Experts